Guide des petits travaux d’entretien plomberie à réaliser soi-même

Le plombier intervient toujours au moment où l’on a vraiment besoin de ses services, mais cette intervention peut-être facultative dans certaines situations. Découvrez quelques conseils utiles pour apprendre les différentes manières de déceler une fuite au niveau de canalisation.Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous serez conduit à remplacer des petits équipements plomberie sans l’intervention d’un plombier.

Comment détecter une fuite d’eau

Une hausse importante de facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle est généralement due à la présence d’une fuite au niveau de votre système de canalisation, de tuyauterie et de raccord.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le relancez pas avant au moins 12 à vingt-quatre heures.

Le compteur une fois coupé, notez immédiatement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. Confrontez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître avec précision la quantité d’eau perdue :

  • Pour arrêter l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à 24 h. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Commencez par jeter un coup d’œil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètres cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, décalitres et litres à droite de la virgule. Quand les douze à vingt-quatre heures se sont écoulées, rouvrez-le puis notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Reprenez votre bloc-notes et stylo, notez ce qu’affiche votre compteur après l’avoir remis en marche. Faites écouler de l’eau à votre robinet, ne perdez pas votre compteur de vue ! Si votre compteur continu à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir stoppé de nouveau. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Le débit réel de fuite de système plomberie s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre compteur.
  • La fuite a été repérée, le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’inspecter l’ensemble de vos installations pour réparer la fuite de canalisation d’eau.

Comment faire en cas de fuite de canalisation ?

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite.

  • Quel produit utiliser pour obturer un tuyau en cuivre qui fuit ?

Les deux meilleures façons permettant de réparer un tuyau fuyant en Cu consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Comment réparer son raccord fuyant ?

Réparer une fuite au niveau d’un raccord, c’est possible en remplaçant de joint.

  • Problème de fuite au niveau de votre tuyau en Cu : il suffit d’utiliser un mastic !

Procédez d’abord au laquage de la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’un chiffon bien propre puis, polissez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage réussi, choisissez une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic en premier puis, moulez- le. Répétez l’opération jusqu’à obtention d’un mélange de produit homogène et collant. Une fois cela effectué, appliquez directement le mastic sur la conduite. À l’aide de vos doigts, aplatissez-le produit sur la zone de fuite que vous avez préalablement nettoyée. Fais en sortes que ça se consolide. Attendez quelques heures, le temps que le produit sec, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Boucher une fuite au niveau d’un tuyau en cuivre avec du ruban :

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et utilisez un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez le ruban adhésif autoamalgamant et durcisseur en même temps pour pouvoir l’appliquer sur la conduite.

Votre raccord manifeste une fuite ?

Pour pallier une fuite sur de votre bague en PVC, on ne passe pas par trente-six moyens, soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en parfait état de marche.
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de colmatage est compatible à son type de tuyauterie en Cu pour résoudre une fuite d’eau

La détection d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyaux, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic antifuite :

Proposé en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants dissociés : adhésif et durcisseur. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Ruban antifuite autoamalgamant :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone fuyante à colmater.

travaux d-entretien

Comment réparer une fuite sur un tuyau PVC sans recourir à un plombier : Les 10 bonnes attitudes

  1. Stoppez l’alimentation principale en eau ; le compteur

Il vous faudra d’abord vérifier qu’aucune eau ne coule en amont de la partie défectueuse de votre tuyauterie. Arrêtez le compteur !

  1. Repérez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

Muni de votre marqueur, commencez par tracer , de part et d’autre, les zones à scinder de la partie défectueuse du tuyau PVC.

  1. Polissez les morceaux résiduels :

Préférez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur conventionnel !

  1. Il vous faut maintenant décrasser les champs de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbibez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq centimètres.

  1. Il est temps maintenant d’opérer le déglaçage des champs de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle, il vous faudra le faire.

  1. Les segments de tuyau à changer une fois rassemblés, Il vous faudra les dimensionner

Avant d’ôter la partie abimée pensez à la métrer. Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Maintenant place au découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le nouveau tube, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur à découper en utilisant un feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par couper votre tube. Une fois cela accompli, décapez- en les bouts.

  1. Pensez maintenant à joindre le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le segment de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la poser totalement par terre.

  1. La tuyauterie est maintenant reliée ; Passez tout de suite à l’encollage des zones de contact !

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être assemblés :

Insérez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau sans l’intermédiaire d’un plombier

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé. Vous le trouverez à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe toujours par le détachage de son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la dénouer complètement le son fil de liaison.

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire adieu à son poste car vous allez l’ôter définitivement

Prenez votre clé plate ou clé à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui connecte le robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation d’un quart de tour dans le sens contraire à celui de l’aiguille d’une montre. Faites de même pour pouvoir retracter l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Ôtez le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé soulevez le réservoir et reposez-le. Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clef spécifique pour ce faire.

  1. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage d’une chasse d’eau neuve :

Astiquez la céramique et puis remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. Flotteur et robinet doivent être rétablis avant de finaliser le montage d’une chasse d’eau neuve :

Faites glisser un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans le trou correspondant. Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef appropriée, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. L’installation de votre chasse d’eau neuve s’opère en phase finale :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Nettoyer un chauffe-eau sans faire appel au plombier

  1. Pour nettoyer votre chauffe-eau : commencez par le mettre totalement hors tension

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible du chauffe-eau électrique.

  1. C’est maintenant que vous allez le nettoyer

Effectuer une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée en revanche, la cuve du chauffe-eau électrique doit être entièrement vidangée.

  1. Désinstallez la résistance

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique, passez tout de suite à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine en assurant la fixation.

  1. Pasteurisez- la !

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau électrique, il vous faudra remettre la platine à sa place

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.